Chapitre 2: Course au temps

Cette voiture, il en a rêvé. Elle ressemble comme une jumelle a son jouet d'il y a... quelques années, alors que le tapis de sa chambre figurait, avec ses lignes de couleurs, des rues et des places de stationnement. A l'époque, on pensait que les gens de l'an 2000 se déplaceraient en soucoupes volantes. Eh bien non, les voitures intelligentes ont défié les rêves d'enfance. Pour le meilleur, ou pour le rire. Car se retrouver dépendant des sautes d'humeur d'une boîte roulante et un peu nerveuse n'est pas si idéal que cela... 

Mais l'important n'est pas là. Il doit rejoindre le CHUV le plus vite possible. Pour une xe chimio, décisive. Et voilà que c'est ce matin-là que la bagnole de sa copine a choisi pour foirer. Il trépigne de rage. Il doit être à son rendez-vous à l'heure, à 9h. Sa perfusion sera précédée par un entretien avec une psy, qui se soucie de la résistance mentale des patients traités en oncologie. Et cette voiture qui se traîne le long du ruban de bitume... Et les bouchons...

Cette voiture a des allures de vaisseau sidéral, mais aussi de cercueil, ne peut-il pas s'empêcher de penser, alors qu'elle reprend une vitesse de croisière. Alors que le temps file. 

Le temps... quelle importance, pourtant ? Pourquoi risquer un ulcère à force de courir après alors que son temps est, peut-être, compté ? Pas le temps, plus le temps. "Il est l'heure!", lui rappelle sa montre, programmée pile au moment de sa consultation. L'heure, quelle heure ? Et s'il était trop tard ? Pour la chimio, pour guérir, pour vivre? 

La voiture fend la ville, grille un feu rouge, coupe les virages, manque faucher un piéton... Oui, il arrivera à l'heure. D'ailleurs, peut-il être trop tard ?

×
Stay Informed

When you subscribe to the blog, we will send you an e-mail when there are new updates on the site so you wouldn't miss them.

Allons au zoo
Provocation